5 mai 2017

GLOSSAIRE..!

Les acronymes font partie de notre quotidien… Mais ils tendent à « déshumaniser » quelque peu les propos où nous les employons… Ainsi, dans MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées), l’on peut vite oublier le « P » de « personnes », et le « H » de « handicapées », pour ne plus se focaliser que sur l’organisme administratif.

Aussi, nous vous proposons ci-après une liste alphabétique des organismes qu’il est bon de connaître lorsque l’on est confronté à l’autisme, liste comportant l’acronyme, sa traduction en français, une brève explication de son utilité, un numéro de téléphone et, dans la mesure du possible, un (des) nom(s) de personnes à contacter…

 

ARS : Agence Régionale de la Santé

L’agence régionale de santé (ARS) est chargée de la mise en œuvre de la politique de santé dans la région. Les ARS ont été créées en 2010 et remplacent d’autres institutions dont elles reprennent tout ou partie des attributions, notamment les directions régionales des affaires sanitaires et sociales (DRASS), les directions départementales des affaires sanitaires et sociales (DDASS)et les Caisses Régionales d’Assurance Maladie(CRAM).

Les ARS sont compétentes dans les domaines suivants :

  • la promotion de la santé et de la prévention,
  • la veille et la sécurité sanitaire,
  • l’organisation des soins hospitaliers et ambulatoires,
  • les pratiques soignantes et les modes de recours aux soins des personnes,
  • l’accompagnement médico-social.

Plus d’infos sur http://www.ars.sante.fr/portail.0.html


AVSI : Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel

Un auxiliaire de vie scolaire (AVS) est une personne recrutée pour aider à la scolarisation de jeunes porteurs de handicaps.

Il faut en distinguer deux types:

  • des AVS ayant une fonction collective (AVS-co), orientés vers l’aide à une équipe d’école ou d’établissement, accompagnants plusieurs jeunes porteurs de handicaps (classe d’intégration scolaire (CLIS) ou unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS)).
  • des AVS ayant une fonction individuelle (AVS-i), orientés vers l’aide à l’accueil et à l’accompagnement individualisé d’élèves porteurs de handicaps (aide reconnue nécessaire par la MDPH (maison départemental personne handicapé).

Source : http://www.auxiliaireviescolaire.fr


CAMSP : Centre d’Action Médico-Sociale Précoce

Les Centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP) interviennent auprès des enfants de 0 à 6 ans présentant ou susceptibles de présenter des retards psychomoteurs, des troubles sensoriels, neuro-moteurs ou intellectuels, avec ou sans difficultés relationnelles associées.

Les CAMSP exercent des actions de dépistage des déficits ou handicaps, de prévention de leur aggravation et de rééducation par cure ambulatoire. L’ensemble de ces actions cherche à favoriser l’insertion du jeune enfant dans son milieu familial et social, et à soutenir son développement harmonieux. Les CAMSP peuvent être spécialisés ou polyvalents avec des sections spécialisées. Ils orientent les familles dans les soins et l’éducation spécialisée requis par l’enfant.

Source : http://vendee.aide-handicap.info


CATTP : Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel

Structure légère intermédiaire entre l’hôpital de jour et le CMP (voir article suivant), qui fonctionne de façon diversifiée pour assurer, par une approche multidisciplinaire, l’accueil et la prévention, les soins psychiatriques et psychothérapiques, les activités favorisant la réadaptation et la réinsertion des patients stabilisés.


 

CDAPH :Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées 

Elle est composée de représentants du Conseil Général , des services et des établissements publics de l’État (ARS, Académie, etc.), des organismes de protection sociale (CAF, CPAM, etc.), des organisations syndicales, des associations de parents d’élèves et, des représentants des personnes handicapées et de leurs familles désignés par les associations représentatives, et un membre du conseil départemental consultatif des personnes handicapées. La CDAPH est indépendante dans ses choix et ses décisions.

La CDAPH est compétente pour :

  1. se prononcer sur l’orientation de la personne handicapée et les mesures propres à assurer son insertion scolaire ou professionnelle et sociale ;
  2. désigner les établissements ou services répondant aux besoins de l’enfant / adolescent ou concourant à la rééducation, à l’éducation, au reclassement et à l’accueil de l’adulte handicapé ainsi que statuer sur l’accompagnement des personnes handicapées âgées de plus de soixante ans hébergées dans les structures d’accueil spécialisées ;
  3. l’attribution, pour l’enfant ou l’adolescent, de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé et, éventuellement, de son complément ;
  4. l’attribution de la carte d’invalidité (CIN) ;
  5. l’attribution de l'(AAH) ainsi que de la prestation de compensation du handicap(PCH) ;
  6. reconnaître la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

CMP : Centre Médico-Psychologique

Les CMP sont rattachés à un centre hospitalier. Ils fonctionnent sous la forme d’un service hospitalier, d’un hôpital de jour ou d’une consultation hospitalière ou en dispensaire d’hygiène mentale.

Les CMP ont pour rôle :

  1. l’organisation des actions de prévention, de diagnostic, de soins ambulatoires et d’intervention à domicile.
  2. La prise en charge des enfants jusqu’à 16 ans environ présentant des difficultés affectives, psychologiques ou familiales.

Le CMP comprend des psychiatres, infirmiers psychiatriques, psychologues, assistants sociaux, auxquels peuvent s’adjoindre un orthophoniste, un psychomotricien et / ou un éducateur spécialisé.


ESAT : établissements et services d’aide par le travail 

Les ESAT, anciennement centres d’aides par le travail (CAT), permettent à une personne handicapée d’exercer une activité dans un milieu protégé si elle n’a pas acquis assez d’autonomie pour travailler en milieu ordinaire. L’orientation en ESAT, décidée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), vaut reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.


FAM ( Foyer d’Accueil Médicalisé)

Établissement destiné à accueillir des personnes adultes handicapées dont la dépendance, constatée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), les rend inaptes à toute activité à caractère professionnel et nécessite une surveillance médicale et des soins constants.


 

Foyers de vie ou foyers occupationnels

Les foyers de vie ou foyers occupationnels accueillent certains adultes handicapés pour leur proposer des animations, des activités en fonction de leur handicap. Certaines structures peuvent également proposer un hébergement.


 

IME : Institut Médico Educatif

Les Instituts Médico-Educatifs (IME) ont pour mission d’accueillir des enfants et adolescents handicapés atteints de déficience intellectuelle quel que soit le degré de leur déficience.
L’objectif est de leur dispenser une éducation et un enseignement spécialisés prenant en compte les aspects psychologiques et psychopathologiques ainsi que le recours à des techniques de rééducation.


MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées

Créées par la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005, les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) sont chargées de l’accueil et de l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs proches. Elles sont notamment responsables de l’évaluation des besoins de la personne autiste et de son orientation vers les structures de prise en charge adaptée. Il existe une MDPH dans chaque département, fonctionnant comme un guichet unique pour toutes les démarches liées aux diverses situations de handicap.

En Vendée, la MDPH est sise 185 Avenue du Maréchal Leclerc, 85000, La Roche sur Yon. Tél.: 0800 85 85 01.

Il existe un site internet national (voir ci-dessous), mais aucun site internet départemental.

Source : http://www.mdph.fr/


SACAT section aménagée de CAT

La SACAT a pour mission de proposer aux travailleurs de l’ESAT (voir plus haut) à temps partiel, des activités adaptées qui tiennent compte de l’autonomie de chacun. Elle offre une alternative transitoire et évolutive au travail en ESAT, modulée en fonction des capacités, de la fatigabilité et de la situation personnelle des travailleurs. La SACAT permet d’accompagner pour certains la découverte du monde du travail de façon progressive ; pour d’autres de maintenir une activité salariée ou d’être accompagné vers une cessation progressive d’activité professionnelle.


ULIS : Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire

Les ULIS accueillent des élèves dont le handicap ne permet pas d’envisager une scolarisation individuelle continue dans une classe ordinaire mais qui peuvent bénéficier, dans le cadre d’un établissement scolaire du second degré, d’une scolarisation adaptée. Les ULIS sont un dispositif permettant la mise en œuvre des projets personnalisés de scolarisation (PPS).